Questions et réponses

J’aimerais bien accoucher à la Roseraie.
Comment est-ce que je peux m’inscrire?

Après avoir suivi une visite de la Maison de naissance qui confirme votre choix, vous pouvez remplir un formulaire d’inscription via le site internet et attendre des nouvelles de la sage-femme qui s’occupe des admissions des patientes.

J’aimerais tout d’abord connaître les lieux et les sages-femmes.
Est-ce que je peux visiter la Roseraie avant de me décider ?

Oui! Il est indispensable de visiter la Maison de naissance car ce n’est qu’en entrant dans les lieux et en discutant avec une sage-femme qu’on peut confirmer son choix d’accouchement extra-hospitalier.

J’ai une assurance de base, sans complémentaire.
Quel est le prix du suivi global à la Roseraie (pour les prestations avant, pendant et après la naissance) ?

Pour les résidentes du Canton de Genève le suivi pré et post-natal par la sage-femme ainsi que le séjour et les soins lors de l’accouchement sont entièrement pris en charge par la l’assurance de base (LAMal) sans participation ni franchise. Pour plus d’informations concernant les coûts, consultez les tarifs.
Pour les autres situations (frontalières et résidentes hors Canton) il faut se renseigner directement auprès du secrétariat de la Maison de naissance.

Quelles sont les conditions pour accoucher à la Roseraie?

Dès lors que la femme est en bonne santé et que la grossesse unique (pas de jumeaux) est physiologique, un suivi peut être organisé. Une liste non exhaustive des critères d’inclusion est disponible ici. Dans tous les cas, la sage-femme responsable des admissions puis la sage-femme référente sauront vous renseigner et vous guider en cas de problèmes de santé ou de survenue de pathologies de la grossesse. Le suivi et l’accouchement à la Roseraie est en tout temps réévalué lors des consultations prénatales.

Je ne suis pas sûre de vouloir une péridurale.
Est-ce que je peux en avoir une à la Roseraie ?

Non. En revanche, le suivi de grossesse personnalisé, la durée des consultations prénatales (environ 1 heure), les cours de préparation à la naissance et les rencontres avec les sages-femmes de l’équipe sont utiles pour se préparer à un accouchement naturel (sans péridurale). Malgré tout, le jour de l’accouchement, il est possible de revenir sur son projet de naissance naturelle et il est même parfois nécessaire de recourir à des interventions médicales. Dans ces cas-là, un transfert vers la maternité des HUG est organisé et le dossier de la patiente est transmis à l’équipe hospitalière.

Je ne voudrais pas rentrer toute suite chez moi après l’accouchement.
Est-ce que je peux rester quelques jours à la Roseraie?

Oui! Chaque femme qui accouche à la Roseraie passe 2 nuits après la naissance au sein de la maison, avec son/sa conjoint(e). Ces 48h sont l’occasion de récupérer de l’énergie après l’accouchement, de faire connaissance avec son bébé, de profiter des conseils des sages-femmes pour les soins de puériculture et mettre en place son allaitement maternel ou artificiel.

Ma/mon gynécologue est étonné que je souhaite accoucher à la Roseraie.
Est-ce que je dois être suivi par ma/mon gynécologue même si je suis suivie par une sage-femme de la Roseraie ?

Non. Lors d’une grossesse physiologique (=normale), la sage-femme a toutes les compétences pour prendre en charge de manière autonome la femme enceinte. Dans certaines situations spécifiques, la collaboration avec le/la gynécologue est nécessaire et appréciée.

J’aimerais éviter la péridurale.
Comment gérer les douleurs à la Roseraie?

Le suivi de grossesse personnalisé, la durée des consultations prénatales (environ 1 heure, les cours de préparation à la naissance et les rencontres avec les sages-femmes de l’équipe sont utiles pour se préparer à un accouchement naturel (sans péridurale) et vous y recevrez des conseils précieux pour gérer le travail de l’accouchement (introspection, massages, changements de position, déambulation…). Par ailleurs, la Roseraie propose un soutien grâce à la baignoire (sous conditions), la musique, l’aromathérapie, l’homéopathie, l’acupuncture et l’appareil Tens® (Trans Cutaneous Electrical Nerve Stimulation).

Qu’est-ce qui arrive si des complications surgissent durant l’accouchement ?

La sage-femme est formée à dépister les complications de l’accouchement et selon le degré d’urgence elle organisera un transfert vers la maternité des HUG en chaise roulante, en voiture (de la patiente) ou en ambulance via le 144. La Maison de naissance dispose du matériel et des médicaments nécessaires à palier le temps du transfert. La sage-femme présente à l’accouchement accompagne toujours le couple à la maternité pour transmettre la situation et le dossier à l’équipe hospitalière dans de bonnes conditions.
Pour plus d’informations concernant la sécurité à la Maison de naissance, cliquez ici.

J’aimerais bien me préparer à l’accouchement.
Quels cours et activités sont proposés avant la naissance ?

Plusieurs sessions de cours pour les couples attendant leur premier enfant ou Xème enfant sont proposés par les sages-femmes de l’équipe. De plus, sont aussi proposés des cours de préparation avec l’hypnose ou le yoga. L’acupuncture peut-être aussi proposée lors du dernier de mois de grossesse.

Mon partenaire et mon enfant de 4 ans souhaitent m’accompagner.
Est-ce qu’ils peuvent venir ?

Oui! La Maison de naissance accueille toutes les personnes dont vous aurez envie d’être accompagnée. En ce qui concerne les aînés, une discussion avec la sage-femme référente est utile pour les préparer à vivre une naissance. Dans tous les cas, ils sont les bienvenus lors du séjour post-partum.

J’aimerais bien accoucher dans l’eau.
Est-ce que c’est possible à la Roseraie ?

Oui! 60% des accouchements ont lieu dans l’eau. C’est donc possible sous certaines conditions à discuter avec votre sage-femme référente.

Après le retour à la maison, qui viendra faire les visites et les contrôles ?

La sage-femme référente viendra prendre soin de vous à domicile, sauf patientes hors secteur pour lesquelles un suivi par une autre sage-femme sera organisé. Lors des vacances de la sage-femme référente, c’est une collègue de la Maison de naissance qui est mandatée.

Qui travaille à la maison de naissance la Roseraie ?

Des sages-femmes qui s’occupent des familles, des intendantes qui s’occupent de la maison et du bien-être des familles, du personnel administratif et un comité de gestion composé d’ancien bénéficiaires de la Roseraie.

On m’a parlé des risques d’un accouchement en maison de naissance.
Est-ce qu’un accouchement à la Roseraie est sûr ?

Le fait même d’être enceinte est un risque. Aucune institution ne peut prétendre à un risque zéro lors d’un accouchement. Néanmoins, la formation et l’expérience des sages-femmes, le matériel de la Roseraie, sa proximité avec les HUG et la mise à jour constante des protocoles obstétricaux optimisent la sécurité à la Roseraie. Plusieurs études récentes, locales ou européennes concluent qu’un accouchement extra-hospitalier suivi par des sages-femmes en cas de grossesse physiologique comporte moins de risque de morbidité et de mortalité qu’à l’hôpital. A noter que la Roseraie est inscrite sur la Liste Hospitalière Genevoise.

Est-ce que je peux être transférée à l’hôpital même si j’ai déjà commencé le travail à la Roseraie ?

Oui! En cas de complication survenant pendant le travail un transfert sera organisé. Selon la dilatation du col, l’état général de la femme ou l’évaluation du bien être fœtal le transfert sera fait à pieds (chaise roulante ou véhicule du couple) ou en ambulance via un appel au 144.

C’est ma première grossesse. Est-ce que je peux quand même accoucher à la Roseraie ?

Oui! La moitié des patientes inscrites à la Maison de naissance sont des primipares (premier accouchement).
Retrouvez les conditions préalables pour un suivi à la Roseraie ici.

Mon terme prévu est dans deux mois.
Est-ce que je peux toujours m’inscrire à la Roseraie ?

Oui! Afin de garantir un suivi complet et sécuritaire, nous demandons à commencer le suivi avant la 34ème semaine d’aménorrhée.
Retrouvez les conditions préalables pour un suivi à la Roseraie ici.

Pendant l’accouchement, est-ce qu’un médecin vient faire des consultations ?

Non. Les soins sont effectués par les sages-femmes exclusivement. Si l’aide d’un médecin est requise alors un transfert vers la maternité des HUG est organisé. Par contre, après la naissance du bébé, son pédiatre viendra effectuer la première visite dans les 24h premières heures de vie à la Roseraie.

Quels sont les avantages d’un suivi à la Roseraie ?

La qualité des conditions de travail des sages-femmes de la Roseraie leur permet d’être très présentes pour leurs patientes en consultations prénatales et lors des naissances. Des colloques hebdomadaires permettent aux sages-femmes d’échanger des informations essentielles concernant leurs patientes, notamment leurs souhaits pour l’accouchement et ainsi permettre aux couples de vivre au mieux l’arrivée de leur enfant. La maison et le jardin sont des lieux calmes et accueillants propices à l’introspection et à la gestion du travail de l’accouchement puis au repos post-partum.