Le corps de la femme est fait pour accoucher.

Les bébés savent comment venir au monde.

 


Pour visualiser la version longue de notre présentation ou voir plus de vidéos

Instant d’éternité, la naissance d’un petit être humain s’inscrit dans le cycle immuable de la vie, sans cesse recommencé depuis la nuit des temps… La grossesse et l’accouchement sont des processus naturels et des expériences exceptionnelles appartenant avant tout aux femmes et aux familles, évènement intime et prolongement d’un acte essentiel d’amour.

Les maisons de naissance proposent aux futurs parents de vivre pleinement la naissance de leur enfant, confiants en la capacité innée de la femme à donner la vie, dès lors que les conditions nécessaires sont réunies.

La prise en charge offerte par les sages-femmes permet de préserver le plus possible l’équilibre subtil de la physiologie, c’est-à-dire de la normalité de la grossesse, de l’accouchement et de ses suites. Elle permet également de déceler quand c’est le cas, les situations qui sortent de ce cadre et qui nécessitent alors une prise en charge plus médicalisée.

La Maison de naissance la Roseraie a ouvert ses portes en janvier 2012. Cette belle maison située dans un vaste jardin est totalement dédiée à la naissance naturelle. Elle s’adresse tout particulièrement aux femmes qui souhaitent accoucher de manière physiologique et non médicalisée.

2020 : année internationale des sages-femmes

«Sages-femmes et femmes: célébrez ensemble, manifestez, mobilisez et unissez-vous – maintenant!»

L’importance des sages-femmes pour le système: pas seulement durant la pandémie

La Journée internationale de la sage-femme a lieu chaque année le 5 mai. Elle vise à mettre en évidence la solidarité entre les sages-femmes et les femmes du monde entier et à sensibiliser la société à l’importance de la santé des femmes et des enfants. Le 5 mai 2020 aurait dû être la grande fête des sages-femmes du monde entier, car l’année 2020 a été déclarée Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Mais au lieu de fêter, les sages-femmes et le personnel soignant du monde entier travaillent de manière intensive et continue en raison de l’actuelle pandémie de COVID 19. Bien que les femmes enceintes, les parturientes, les accouchées et les nouveau-nés n’appartiennent pas à la première classe de risque, elles·ils sont néanmoins fortement touché·e·s par la pandémie: les naissances continuent d’avoir lieu, mais, dans la crise actuelle, les sages-femmes sont souvent complètement oubliées et les faiblesses des systèmes de santé sont implacablement exposées, en Suisse également. (plus d’infos : Communique de presse_5.5.2020)

 

Témoignages de parents

Un très grand merci pour tout le soutien, la bienveillance et le réconfort de l’équipe de la Roseraie qui nous a permis de vivre avec bonheur et sérénité l’arrivée de Matias ! Nous avons eu beaucoup de chance et nous vous en sommes  très reconnaissants !

Bravo pour votre travail formidable.

Amandine et Damien, 10 janvier 2020, juin 2020